• Préparation physique pour le cycliste : Comment intégrer la musculation

    La musculation peut être intégrée à votre entrainement cycliste et vous aider à améliorer vos performances mais aussi votre bien-être général. Par contre, vous ne devez pas vous lancer aveuglément dans un programme pris au hasard.

    Alors quoi faire comme entrainement?

    Pour avoir un travail efficace, vous devrez avoir un programme  basé sur l’endurance, la force, la force maximale et la puissance. Il est important de garder en tête qu’il vous faut travailler à des vitesses de contraction et à des amplitudes de mouvements qui ressemblent à celles utilisées en vélo. Comme par exemple : lorsque vous faites votre squat, il n’est pas nécessaire de descendre à plus de 100 degrés.  Il sera intéressant d’utiliser des mouvements globaux polyarticulaires plutôt que des mouvements monoarticulaires afin de limiter votre temps en salle de musculation car, en temps que cycliste, vous voulez passer plus de temps sur un vélo que dans la salle de musculation.

    La présence de gainage dans votre programmation doit aussi être un priorité pour vous, l’objectif  d’avoir des abdominaux solides est de bien transmettre l’énergie produite par vos jambes au vélo. Si votre tronc est trop faible, vous aurez une perte d’énergie due à votre déhanchement et risquer ainsi d’avoir des douleurs lombaires.

    Voici un exemple d’entrainement en force-endurance qui peut être utilisé lors de votre entrainement de musculation.

    Force intermittente : transfert d’un mouvement de force vers un sprint sur vélo.

    dave leg press

    Vélo  45sec  4/10 – Sprint 15sec 10/10 – vélo 45sec 4/10 – Leg press 5 reps faire pendant  8min. sans pause.

     

    Nos entraineurs au VO2GYM se feront un plaisir de vous guider dans votre démarche d’entrainement.

    Investisez dans votre entrainement  pour devenir une meilleure version de vous-même et relever de nouveau défi personnel.